Articles publiés dans cette rubrique

Pour un développement « bio-inspiré »
Introduction
L’histoire de la vie est indissociable de celle de la terre. Apparue entre -3,2 et -3,8 milliards d’années, alors que la terre est datée de 4,55 milliards d’années, la vie est aujourd’hui la principale force, avec la tectonique des plaques, qui donne à la terre son aspect, sa géographie, ses paysages, et même son climat. Sans la vie, les rayons ultraviolets traverseraient une atmosphère pauvre, dépourvue de couche d’ozone protectrice, et frapperaient intensément la surface de la croûte terrestre et (...)

lire la suite de l'article

LA bulle spéculative
Vous avez tous en mémoire des exemples de bulles spéculatives. Par exemple, celle qui frappa une bonne partie de l’Asie en 1997, ou les bulles immobilières, apparues un peu partout à différentes époques, ou encore la bulle internet liée à la fameuse « nouvelle économie », exemplaire à bien des égards.
Une bulle spéculative, c’est le fruit d’une coïncidence de plusieurs facteurs. Certains en apparence rationnels, laissant croire à un contexte économique favorable, et d’autres moins rationnels, notamment des comportements (...)

lire la suite de l'article

Comment intégrer le « vivant » dans les stratégies d’entreprises ?
Ce texte a été rédigé pour le site "Biodiversité 2007" en juin-juillet 2006, dans le cadre d’une collaboration avec le groupe de travail Orée - IFB « Comment intégrer la biodiversité dans les stratégies des entreprises ». Il ne constitue pas une position « officielle » de la Ligue ROC, mais se veut simplement une contribution pour proposer des idées et les mettre en débat.
Introduction :
De l’exploitation à la réciprocité ?
La prise en compte de la biodiversité par les entreprises, tant dans leurs pratiques de (...)

lire la suite de l'article

Hécatombes
Etre porteur de mauvaises nouvelles n’est pas un boulot agréable, ni un rôle facile à endosser.
Le prophète de malheur, celui qui annonce les catastrophes à venir, est un oiseau de mauvaise augure, qu’on s’efforce de ne voir ni d’entendre, afin de profiter encore un peu de l’insouciance du moment. Mais que dire alors de celui qui vous décrit se qui se passe sous vos yeux, maintenant.
Il faut pourtant bien revenir sans cesse sur certains sujets, pour aller au delà d’une prise de conscience émergente, et (...)

lire la suite de l'article

Espèces vivantes de tous les pays, unissez vous !
Ayant eu le privilège d’assister à la conférence de la Biodiversité, du 24 au 28 janvier 2005 à Paris, je vous en propose ci-après un compte rendu « personnel ». J’essaie ici de restituer , en condensé, 5 jours de conférences et d’ateliers particulièrement enrichissants, au contact des meilleurs spécialistes de la planète sur la question. Au passage, je voudrais rendre sincèrement hommage à ces scientifiques qui se passionnent et s’engagent dans des filières hélas trop négligées, l’histoire naturelle, la taxonomie et (...)

lire la suite de l'article

Au loup !
Je ne sais vraiment pas ce qui me prend d’écrire un article sur un sujet pareil. D’abord, il n’y a que des coups à prendre, tant les positions sur la présence du loup dans les Alpes françaises semblent inconciliables et tant un compromis semble impossible. Et puis ce n’est peut être pas le sujet central, vu les défis auxquels l’humanité doit faire face aujourd’hui. Mais cette affaire est chargée de symboles.
Courageusement, j’éviterai toute position définitive et péremptoire sur le sujet. J’aimerai croire que (...)

lire la suite de l'article