L’école de la vie ?


C’est la rentrée !

Pas de quoi écrire un article dessus. Je laisse ce genre de marronniers à vos JT de 13 heures et de 20 heures. Et pour une fois, c’est pour un coup de gueule que je frappe vigoureusement mon clavier.

Le développement durable est au programme dès cette année, fort bien. Pourtant, à regarder comment ça se passe le matin à 8 heures 30, et le soir à 16 heures 30, j’ai plutôt la conviction que ce sont les parents qui devraient être formés à un minimum de civisme et de conscience environnementale.

J’ai eu l’impression ce matin que l’émission de gaz à effet de serre allait brutalement augmenter. C’est le chaos aux abords des écoles. Les parents arrêtent leur véhicule en pleine rue, se garent en double file ou bloquent les accès aux écoles. Le tout sans couper le moteur, allez savoir pourquoi. Le soir, c’est reparti. Ceux qui arrivent un peu en avance, pour trouver une place, attendent leur gamin avec le moteur tournant, 10 minutes, voire plus, pour profiter de la climatisation.

Je me demande quel modèle nous donnons à nos enfants avec ce genre de comportement. D’ailleurs, les enfants trouvent tout cela normal, puisque ce sont leurs parents qui le font. Pourquoi devraient-ils alors faire attention à leur comportement, eux ? Et qu’est ce que le mot « civisme » signifiera pour eux ?

Oui, les parkings aux abords des écoles, quand il y en a, sont trop petits pour que chacun puisse apporter son minot à l’école en voiture, surtout si tout le monde se met à le faire avec un 4x4 de près de 6 m de long. Mais souvent, il y a moyen de stationner à quelques dizaines de mètres. Et puis il y a aussi moyen de se regrouper pour n’utiliser qu’un véhicule pour 2 ou 3 enfants, ce qui en fera autant de moins à stationner aux abords de l’école. Sinon, au risque de passer pour un extrémiste, on peut aussi dans certains cas emmener ses enfants à l’école à pied ou à vélo.

Finalement, à constater ce genre de comportement, on se dit que le sabordage du « plan climat » par le gouvernement est tout à fait en phase avec notre société et nos mentalités. D’ailleurs, il ne sert à rien d’attendre que l’exemple arrive d’en haut, ou que des décisions salvatrices soient prises par le gouvernement, ça n’arrivera pas. Nos élus et ceux qui nous gouvernent ne sont ni pires ni meilleurs que nous, ils sont comme nous, point. Ils sont même notre représentation, et tirent précisément leur légitimité du fait qu’ils sont censés constituer un échantillon représentatif de la société.

Alors, de grâce, parents, surveillez votre comportement devant vos enfants, et laissez leur l’esprit critique dont ils auront besoin pour adapter leurs comportements à l’état dans lequel ils trouveront le monde quand ils auront l’âge de leurs parents.

2 septembre 2004

Autres articles de cette rubrique :

-  Quel transports, pour quelle société ?
-  La tête et les jambes
-  Comment sortir de la voiture ?

Pour proposer un article dans cette rubrique, cliquez sur "Participer au forum", ci-dessous.



Haut de Page

Sommaire de la rubrique