Pour Florence et Hussein
mercredi 2 mars

Parce que nous ne pouvons pas rester les bras croisés, entre révolte, colère, angoisse et incompréhension.

Il faut qu’on nous rende Florence et Hussein.

Rendez-vous sur le site du comité de soutien pour y déposez votre message de soutien.


Toutes les brèves du site :