Noolithic
Accueil
Définitions
Prestations
Archives
Plan du Site
Voir aussi : Le blog !

CV
Emmanuel Delannoy

Edito
Tous acteurs, tous responsables
Pour arrêter de parler de développement durable

Ethique et D.D.
Ethique ?
La grande assymétrie

Biotechnologies
La cause des biolinuxes
Biotechnologies et développement durable

Energie
Quelle énergie pour demain ?
Politique énergétique et développement durable

Transports
Quels transports, pour quelle société ?
La tête et les jambes

Agriculture
Une révolution verte pour l’Afrique ?

Biodiversité
Au loup !
Espèces vivantes de tous les pays, unissez vous !


Appel à vocations

Nouveau métier : « Ingénieur de la vie et du développement durable ».

L’expression n’est pas de moi, elle est de Lothaire Zilliox dans le texte d’une conférence sur l’eau, dans le cadre de l’Université de tous les savoirs (13 Octobre 2000).

Qu’attend-on de ces ingénieurs de la vie et du développement durable ?

Qu’ils soient des généralistes plutôt que des spécialistes. Qu’ils soient capables d’une vision globale, intégrée, plutôt que d’une vision réductionniste. Qu’ils réagissent à leur environnement, et qu’ils interagissent avec chacun. Qu’ils soient créatifs et concrets, et qu’ils apportent des solutions nouvelles. Qu’ils soient les catalyseurs des compétences de l’entreprise ou de leur administration.

Qu’ils soient des professionnels citoyens, responsables, plutôt que des militants.

Ces ingénieurs de la vie et du développement durable devront travailler dans des environnements complexes, en permanente mutation. Il se doivent d’être réalistes, parce qu’on attend d’eux des résultats concrets, mais conscients de la gravité des enjeux de notre société et de l’urgence de la situation.

Ils existent déjà : Ils sont ingénieurs, qualiticiens, managers, et ont compris que l’entreprise du 21ième siècle vit non seulement de ses clients, mais aussi de ses interactions avec l’ensemble de la société et de l’écosystème mondial. Il leur reste maintenant à prendre conscience de leurs atouts et à s’organiser, autour de leurs valeurs et de leur éthique.

"A ressources matérielles égales, à contraintes économiques équivalentes, la victoire va aux groupes dont les membres travaillent pour le plaisir, apprennent vite, tiennent leurs engagements, se respectent et se reconnaissent les uns des autres comme des personnes, passent et font passer plutôt que de contrôler des territoires".

Tout un programme pour une formation de troisième cycle : A quand un Mastère Spécialisé « Ingénieur de la vie et du développement durable » ?

Les autres éditos :

-  Le développement durable, une nouvelle religion ?
-  Les indics dans la balance
-  Tous acteurs, tous responsables
-  Pour arrêter de parler de développement durable



Contribuer au forum Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Titre :

Texte de votre message :
(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)
(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, veuillez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse URL.)
Titre :

URL :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre nom (ou pseudonyme) :

Votre adresse email :



Espace Intranet
Login:
Mot de passe:

Dernières brèves
L’état de la planète 2005
Les mensonges du développement durable
Les océans seront-ils bientôt des déserts sans vie ?

Articles récents
Pour arrêter de parler de développement durable
Politique énergétique et développement durable
Voir aussi : Le blog !

Nouveaux liens
VertigO
Graines de Changement
Futura-Sciences
[Transversales]
© JBL - 2004